Vous êtes ici : DYPACFRActualités

Séminaire Nomade: "Origines, traces, provenance, enjeux de vocabulaire" - 12 octobre 2021

du 27 septembre 2021 au 17 octobre 2021

Dans le cadre du « séminaire nomade » de la Graduate School Humanités-Sciences du patrimoine, consacré à la question des « origines, traces et de la provenance » des objets patrimoniaux, nous nous proposons d’engager la réflexion plus spécifiquement autour des vocabulaires. Il s’agit, dans la perspective déjà esquissée à propos de la notion d’authenticité, d’identifier, de décrire et de confronter les notions à travers lesquelles les différentes disciplines impliquées dans le champ des sciences du patrimoine, analysent et construisent les origines des objets à travers la mobilisation d’un vocabulaire propre. Lors de cette séance, qui s’inscrit dans la série des séminaires Nomade, nous partirons de ces trois termes : origines, traces, provenance pour les questionner au travers de deux séries de questions : celle de l’appartenance et celle de la saisie des états antérieurs de l’œuvre. En quoi et dans quels termes mobilise-t-on ces trois notions dans l’appréhension de ces deux questions. L’exercice comporte bien entendu une dimension critique, dans la mesure où le travail de saisie multiple des notions, à partir des différents usages qui en sont faits par les scientifiques, de l’évolution de leurs significations doit permettre d’identifier l’efficience, mais également les limites d’un vocabulaire forgé dans le temps long de l’histoire, avant que la notion même de patrimoine n’occupe la place qui est aujourd’hui la sienne dans la construction d’un rapport au temps de nos sociétés. Certaines notions font l’objet (parfois de façon trompeuse) de consensus, d’autres sont discutées et ce séminaire pourra aussi être le lieu d’expression de ces disputes. Il est aussi important de questionner les autres vocabulaires, y compris les désignations techniques, propres à chaque discipline, renvoyant sous d’autres termes à ce rapport aux origines et à cette dimension de l’archéologie des objets. Le séminaire Nomade est placé sous le signe de l’interdisciplinarité et l’idée ici est d’échanger autour des façons dont les disciplines reliées aux sciences du patrimoine investissent (ou non) explicitement ou implicitement ce champ notionnel, inventent des vocabulaires, se les approprient ou au contraire les tiennent à distance.