Aller au contenu

| | |

Vous êtes ici : DYPACFRLe laboratoireMembres associés

trombi

Coordonnées

Adresse mail
anais.blesbois@uvsq.fr

Discipline(s)

Histoire

Discipline(s) enseignée(s)

- Méthodologie (L1)
- Histoire médiévale (L2)
 

Thèmes de recherche

Les vergers à la fin du Moyen Âge : théories, pratiques et représentations

Activités / CV

Après trois années en classe préparatoire au lycée Henri IV, Anaïs Blesbois obtient son master d'Histoire et Anthropologie des Sociétés Médiévales à l'Université Paris I avec mention très bien, tout en validant parallèlement une licence d'histoire de l'art. Son travail de mémoire portait sur l'image de la vieillesse à la fin du Moyen Âge, sous la direction d'Olivier Mattéoni.

Elle a ensuite obtenu l'agrégation d'histoire et enseigné dans le secondaire. Elle a également assuré plusieurs TD (méthodologie, histoire médiévale) dans la licence d’histoire de l’UVSQ, et fait passer des oraux à des étudiants préparant l’agrégation d’histoire.

Son projet de thèse a bénéficié du soutien de la Fondation des Sciences du Patrimoine. Menée sous la direction de Maaike Van der Lugt (DYPAC, UVSQ), de Marie-Pierre Ruas (CNRS-MNHN), et de Maxence Hermant (BNF), sa thèse s'intitule « Les Vergers : théories, pratiques et représentations, France, 1304-1540 ».

S’inscrivant dans une démarche d’anthropologie historique, elle privilégie une approche interdisciplinaire de ses objets d'études, attentive tant à leur matérialité qu'à leurs représentations, afin de mieux saisir les enjeux dont ils sont porteurs dans leur globalité. Elle se penche pour cela sur les documents de la pratique, les traités théoriques, l'iconographie et l'analyse des restes archéologiques, en étant attentive aux enjeux méthodologiques propres à chaque grille de lecture.

Elle est formée à la paléographie médiévale et moderne, à l'ancien français, au latin médiéval, à l'analyse iconographique, aux SIG ainsi qu'à la constitution et l'exploitation de bases de données relationnelles.

Informations complémentaires

- Agrégée d'histoire

- Thèse en cours sur les « Vergers : pratiques et représentations. France, Italie, Etats Bourguignons, 1304-1540 » (VERPRE), sous la direction de Maaike Van der Lugt (DYPAC, UVSQ), de Marie-Pierre Ruas (CNRS-MNHN), et de Maxence Hermant (BNF), labellisée par la Fondation des Sciences du Patrimoine (FSP)

- Mémoire sur l' « Image de la Vieillesse à la fin du Moyen Âge »

- Co-présidente de la revue Circé