Vous êtes ici : DYPACFRActualités

INSCRIPTIONS SPATIALES DE LA RÉGLEMENTATION DES MÉTIERS (MOYEN ÂGE ET ÉPOQUE MODERNE)

4èmes Journées d’Études sur les Formes de la Réglementation des Métiers

du 10 juin 2021 au 12 juin 2021

Le 10 et 12 juin 2021
Le colloque se déroulera en visioconférence, via Zoom
Des moments de pause et de discussion informelle seront prévus à partir de la plateforme wonder

À la suite des trois rencontres de 2017, 2018 et 2019, l’enquête sur Les formes de réglementation des métiers dans l’Europe médiévale et moderne se poursuit pour un quatrième et dernier colloque international sur la dimension spatiale des normes professionnelles. Si l’Europe au sens large a été choisie comme point de départ, des contributions pourront envisager l’apport d’autres aires culturelles ou d’expériences coloniales… Pour rappel, la réglementation est envisagée ici comme processus, depuis l’élaboration de règles jusqu’à leur mise en application, sans se limiter aux formes écrites et stabilisées des statuts, ni aux organisations de type corporatif : les ordonnances princières ou municipales, la jurisprudence ou les coutumes non-écrites peuvent faire partie de cet encadrement normatif des professions, de même que des groupements non institués peuvent se régler à travers la fabrication ou l’écoulement de tel ou tel produit.

La diffusion et l’ancrage spatial de ces différents types de droits dans les sociétés médiévales et modernes est donc à interroger à plusieurs échelles, du périmètre souvent débattu des associations de métiers locales jusqu’aux normes valables dans des territoires ou des réseaux plus vastes, comme la législation sur les prix et salaires adoptée par plusieurs royaumes à partir de la fin du XIIIe siècle, les hanses, l’inspection des manufactures, les compagnonnages…
 

Informations complémentaires
AVEC LE SOUTIEN DE LA MSH PARIS-SACLAY, DU LABORATOIRE
DYPAC (UVSQ), DU CRH (EHESS), DE L’IDHES (UNIVERSITÉ D’EVRY)
ET DU LAB2PT (UNIVERSIDADE DO MINHO).

comité d’organisation de la quatrième rencontre :
Robert Carvais (CNRS – CTAD) ; Mathieu Marraud (CNRS – CRH) ; Arnaldo
Sousa Melo (Universidade do Minho – Lab2Pt) ; Catherine Rideau-Kikuchi
(UVSQ – DYPAC) ; François Rivière (Université d’Évry-Val d’Essonne –
LaMOP – IDHES)
comité scientifique de l’ensemble des rencontres :
Philippe Bernardi (CNRS – LaMOP) ; Caroline Bourlet (IRHT) ; Robert Carvais
(Université Paris Nanterre – CTAD) ; Maxime L’Héritier (Université Paris 8
Vincennes – ArScAn) ; Corine Maitte (Université Gustave Eiffel – ACP) ;
Mathieu Marraud (EHESS – CRH) ; Judicaël Petrowiste (Université de Paris –
ICT) ; François Rivière (Université d’Évry-Val d’Essonne – LaMOP – IDHES) ;
Arnaldo Sousa Melo (Universidade do Minho – Lab2Pt) ; Catherine Rideau-
Kikuchi
(UVSQ – DYPAC) ; Jean-Louis Roch (Université de Rouen – GRHIS)