Vous êtes ici : DYPACFRThèmes et projets de rechercheProjets

Le projet "Aldebrandin-en-ligne" lauréat de l'appel Emergence 2021 de la MSH Paris-Saclay

Le projet "Aldebrandin-en-ligne. Un espace de travail collaboratif autour d’un régime de santé médiéval à succès" (DYPAC, UVSQ - LITT&ARTS, UGA) est lauréat de l'appel Emergence de la Maison des Sciences de l'Homme Paris-Saclay (Edition 2021 - Vague 1).

du 1 mars 2021 au 1 mars 2022

2021-2022

Laboratoire DYPAC (UVSQ) et laboratoire LITT&ARTS (UGA)
Avec le soutien de la MSH Paris-Saclay
Porté par Maaike van der Lugt (DYPAC, UVSQ / Paris-Saclay) et Fleur Vigneron (UGA), le projet "Aldebrandin-en-ligne" vise à créer un espace de travail collaboratif autour de l'oeuvre d’Aldebrandin de Sienne, en tirant profit des outils numériques. Le Livre de Phisike ou Régime du corps d’Aldebrandin de Sienne (m. vers 1287), est le premier texte médical médiéval écrit directement en français, ouvrant le savoir technique universitaire sur la diététique et l’hygiène de vie à des publics plus larges. Véritable « best-seller » jusqu’à la fin du Moyen Âge, diffusé dans plus de soixante-dix manuscrits conservés, dont certains sont richement illustrés, le Régime est ensuite traduit du français médiéval en italien, en catalan, en néerlandais, et en latin. C’est aussi l’un des premiers livres médicaux à être imprimé (1480).

Le projet fédère des spécialistes français et étrangers de différentes disciplines en sciences humaines (histoire de la médecine, linguistique, philologie, littérature, histoire de l’art, humanités numériques) et implique des étudiants de Master et des doctorants. L’ambition n’est pas de rééditer le texte : il s’agira en revanche de le mettre à la disposition d’un public de spécialistes et de non-spécialistes en mode plein texte, accompagné d’une traduction, en enrichissant cet ensemble grâce à la recherche collaborative et à un appel aux méthodes et outils numériques. L’identification des sources latines et leur association au texte numérique permettra ainsi de dépasser l’apparat critique traditionnel et de mieux comprendre la méthode de travail de compilation et de traduction de l’auteur. L’indexation des images dans une base de données associée au texte numérique rendra possible de saisir le rapport entre texte et image et de visualiser les programmes iconographiques dans différentes configurations. L’appel au SIG permettra enfin d’appréhender la circulation du texte dans ces différentes versions dans l’espace et dans le temps.

Les résultats de la recherche seront mis en ligne sur un site web : on y trouvera le texte de l’édition de 1911 du Régime du corps ocr-isé, accompagné d’un lexique du vocabulaire technique médiéval et d’une traduction en français moderne, lié à une base de données des manuscrits et des images, permettant de visualiser les programmes iconographiques et de cartographier la diffusion manuscrite.

La Maison des Sciences de l'Homme Paris-Saclay soutient et accompagne le projet, lauréat de la dernière édition de l'appel à projets Emergence (2021 - vague 1).