Vous êtes ici : DYPACFRActualités

Soutenance de thèse Mme Dorota Wiśniewska

Dorota Wiśniewska, doctorante au DYPAC a soutenu sa thèse intitulé Femmes et politique en France et en Pologne dans la seconde moitié du XVIIIe siècle : étude comparée des « salons littéraires » et correspondances le 22 juin 2020

le 22 juin 2020

22 juin 2020
Dorota Wiśniewska, doctorante au DYPAC a soutenu sa thèse intitulé  Femmes et politique en France et en Pologne dans la seconde moitié du XVIIIe siècle : étude comparée des « salons littéraires » et correspondances

Résumé : La mode des salons s’est répandue en France au XVIIIe siècle et ce type de la sociabilité des élites a aussi gagné la République nobiliaire de Pologne. Les historiens centrent leur attention plutôt sur l’activité culturelle des femmes qui avaient dirigé des salons. Cependant, elles ont reçu des nobles, des politiciens et des diplomates à leurs dîners. De plus, nous pouvons remarquer leur intérêt pour la vie publique en lisant leur correspondance. C'est pourquoi mon projet examine les pratiques mondaines en France et en Pologne-Lituanie, ainsi que la présence des salonnières choisies dans la sphère politique de ces deux pays.

La première partie présente le fonctionnement des salons, soulignant leurs similarités et leurs particularités. L’image des salons en Pologne est tracée sur la base des récits des voyageurs qui visitèrent Varsovie pendant le règne de Stanislas Auguste Poniatowski (1764-1795) et des journaux de la noblesse polonaise. Ces conclusions sont confrontées aux résultats des recherches plus complètes sur le salon français. La deuxième partie est inspirée par les méthodologies de la microhistoire et l’étude de cas. Je m’y penche sur les lettres écrites par Marie de Vichy-Chamrond du Deffand et Maria Radziwiłłowa respectivement. Je montre leurs biographies et je caractérise leurs correspondances ainsi que leurs réseaux sociaux. Ensuite, j’aborde leurs rôles actifs dans la sphère publique, leurs engagements et leurs modalités d’action. J’envisage aussi la culture politique de ces femmes. J’apprécie, notamment, quelle place dans leurs missives fut consacrée directement aux informations politiques et je me demande à quels aspects elles s’intéressaient et pourquoi. J’entends par là aussi leur sensibilisation/conscience politique, leurs comportements, leurs opinions, leurs observations et leurs jugements. Enfin, je me concentre sur la question de l’identité et de la citoyenneté de ces femmes, de leurs rapports avec l’État.



Composition du Jury:


Maciej FORYCKI, MCF-HDR, Université Adam Mickiewicz de Poznań (Président)

Michel FIGEAC, Professeur, Université Bordeaux-Montaigne (Rapporteur & Examinateur)

Agnieszka JAKUBOSZCZAK, MCF-HDR, Université Adam Mickiewicz de Poznań (Rapporteure & Examinatrice)

Marc ZUILI, Professeur, Université Paris-Saclay, UVSQ (Examinateur)

Chantal GRELL, Professeure, Université Paris-Saclay, UVSQ (Co-directrice de thèse)

Leszek ZIĄTKOWSKI, Professeur, Université de Wrocław (Co-directeur de thèse)