Vous êtes ici : DYPACFRActualités

Les encres comme révélateurs des pratiques d'écriture : le projet EVAS

du 1 octobre 2018 au 31 décembre 2018

Financé depuis le 1er décembre 2017 dans le cadre du LabEx Patrima et du DIM MAP, le projet « EVAS – Évaluer l'activité d'un scriptorium » vise à définir une nouvelle méthodologie d'étude des pratiques d'écriture au sein des scriptoria médiévaux

Les encres comme révélateurs des pratiques d’écriture : le projet EVAS

Financé depuis le 1er décembre 2017 dans le cadre du LabEx Patrima et du DIM MAP, le projet « EVAS – Évaluer l’activité d’un scriptorium » vise à définir une nouvelle méthodologie d’étude des pratiques d’écriture au sein des scriptoria médiévaux, en partant de l’exemple de la ville de Chartres au bas Moyen Âge. En mêlant un examen codicologique traditionnel à une analyse expérimentale des matériaux constitutifs du document écrit, l’intention est de recueillir des données précises sur la composition des encres métallo-galliques médiévales et de bâtir une méthode d’analyse des encres noires transposable à d’autres dossiers. Le projet présente une forte dimension interdisciplinaire, puisqu’il fait collaborer des médiévistes de l’IRHT et de l’Université de Versailles – Saint-Quentin-en-Yvelines (UVSQ, laboratoire DYPAC) avec des chercheurs en sciences expérimentales liés au Centre de Recherche sur la Conservation (CRC, CNRS, Ministère de la Culture, Museum National d’Histoire Naturelle) et des conservateurs du patrimoine responsables des collections chartraines.

>pour en savoir plus


Informations complémentaires
Chercheurs associés au projet :

Oulfa Belhadj (Assistante ingénieure, CRC)
François Bougard (Directeur, IRHT)
Pierre Chastang (Professeur, Laboratoire DYPAC, UVSQ)
Gaëlle Denion (Stagiaire M2, UPMC, CRC)
Sylvie Heu-Thao (Technicienne de recherche, CRC)
Laurianne Robinet (Ingénieure de recherche, CRC)
Véronique Rouchon (Professeure, CRC)
Nicolas Ruffini-Ronzani (Post-doctorant, Laboratoire DYPAC, UVSQ)