Vous êtes ici : DYPACFRActualités

Journée d'études "Tristan et la culture aristocratique"

Journée d'études organisée par le Centre de recherche du château de Versailles, la Société des Amis de Tristan l'Hermite et le laboratoire États, société, religion et dirigée par Constance Griffejoen-Cavatorta.

le 22 mars 2014

samedi 22 mars 2014 de 9h30 à 17h
Château de Versailles
Grande écurie du château de Versailles - salle des colonnes
78000 Versailles
Présentation

La noblesse connaît, dans la première moitié du XVIIe siècle, de profonds bouleversements. Elle est peu à peu dépossédée du rôle politique qu'elle considère devoir légitimement jouer. S'affirmer comme membre du second ordre devient dès lors un véritable enjeu : il est primordial de paraître ce qu'on est. L'aristocrate revendique sa spécificité par sa manière de se comporter, à la Ville, à la Cour ou sur les champs de bataille, mais il se raffine également en ciselant un art de penser, de parler et d'écrire. Il cultive des valeurs en étroite relation avec la gloire et l'honneur, le prestige et le faste. Cette manière noble est mise en scène et souvent magnifiée dans les différents genres de l'écriture de soi, comme les Mémoires, les Lettres, ou encore, si l'on prend l'exemple précis de Tristan L'Hermite, dans le roman autobiographique, mais elle apparaît aussi dans les pièces poétiques et dramatiques.

Cette journée d'études qui aborde pour la première fois les liens de Tristan avec la culture aristocratique a pour objectif de mieux comprendre la façon dont celui-ci contribue à l'expression des valeurs de la noblesse. Qu'est-ce qui dans son existence témoigne de son appartenance au second ordre ? Et surtout, en quels lieux de son oeuvre littéraire, et selon quelles modalités voit-on saillir les caractéristiques de la culture aristocratique ? Comment fait-il des oeuvres qu'il crée l'instrument de la (re)construction de son identité nobiliaire, en élaborant sa propre éthique ou celle des personnages qu'il imagine ? Plus généralement, il s'agit d'envisager comment les valeurs qui constituent la culture aristocratique sont revendiquées au service d'une ambition de distinction.


Programme :


Matinée

Président de séance : Mathieu da Vinha
Directeur scientifique du Centre de recherche du château de Versailles

9h45 : Accueil des participants
10h : Tristan et la culture aristocratique : enjeux d’une thématique peu explorée, Constance Griffejoen-Cavatorta (ESR-DYPAC, UVSQ)
10h20 : Culture de guerre, héroïsme et ambition personnelle dans la noblesse seconde du temps de Louis XIII, Jean-Marie Constant (Université du Maine)
10h50 : Pause
11h10 : Les valeurs aristocratiques dans Le Page disgracié, Jean Garapon (Université de Nantes)
11h40 : Tristan, entre la plume et l’épée : choix de vie et vocation lettrée d’un jeune aristocrate à l’âge de Louis XIII, Emmanuel Bury (ESR-DYPAC, UVSQ)
12h10 : Discussion

Après-midi

Président de séance : Alain Génetiot
Professeur à l’université de Lorraine et président de la Société des Amis de Tristan L’Hermite

14h45 : Un « air de noblesse » : le gentilhomme-poète et la musique au temps de Louis XIII, Thomas Leconte (Centre de musique baroque de Versailles)
15h15 : La Lyre de Tristan : une oraison funèbre de la noblesse ?, Sophie Tonolo (ESR-DYPAC, UVSQ)
15h45 : Pastorale mélancolique et idéal aristocratique dans Les Plaintes d’Acante, Carine Luccioni (Centre d’étude de la langue et de la littérature françaises des XVIIe et XVIIIe siècles, Université Paris-Sorbonne)
16h15 : Discussion
Informations complémentaires
Inscription obligatoire :

en ligne : www.chateauversailles-recherche.fr (« événements sur inscription »)
par mail : colloques@chateauversailles.fr
par téléphone : +33 (0)1 30 83 75 12

Programme et plan d'accès :