Vous êtes ici : DYPACFRActualités

Colloque international "Ponctuation, segmentation, matérialité des textes"

Langues d'Europe - Moyen Âge et Renaissance
Ce colloque international se tiendra du 23 au 25 septembre 2015 à Salamanque. Il est co-organisé par les universités de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines (DYPAC), Salamanque et Sorbonne Nouvelle - Paris 3 ainsi que par le CNRS LAMOP.

du 23 septembre 2015 au 25 septembre 2015

du 23 au 25 septembre 2015
Université de Salamanque
l'Europe recèle un patrimoine écrit d'une grande richesse et d'une grande diversité. l'Europe des textes et de leur circulation a déjà une longue histoire de traditions, de pratiques et de cultures en contact dont des pans entiers restent encore à mettre au jour. Concrètement, dans la recherche sur le Moyen Âge et la Renaissance, les études sur les systèmes de ponctuation, segmentation graphique et mise en page ont connu ces dernières années des travaux innovants mais dont beaucoup sont restés confidentiels. Malgré la valeur individuelle de chacun de ces travaux, il parait souhaitable à  présent de les inscrire dans une vue d'ensemble qui tienne à la fois compte de la continuité de la tradition de transmission des textes et de sa discontinuité par la technique, la diffusion et l'expression des genres. Cette diversité, qu'elle soit érudite ou non, qu'elle soit temporelle ou spatiale, se  manifeste par des variants et invariants puisés dans un fonds culturel commun.

Ainsi, un nouveau regard global devrait permettre de systématiser les méthodes et les outils des chercheurs tout en permettant le repérage et la mise à jour de domaines non encore couverts jusqu'à présent. Cette mise en commun de l'état de nos connaissances actuelles tentera de dépasser les frontières disciplinaires en inscrivant cette démarche dans un véritable processus de recherche pluridisciplinaire, rassemblant les acquis les plus récents de plusieurs domaines des sciences humaines et sociales.

Nous avons invité les participants à contribuer au développement de nouvelles perspectives dans l'étude de la ponctuation et la segmentation des textes écrits en plusieurs langues du Moyen Âge et de la Renaissance :

a) Il conviendrait d'envisager l'histoire de la ponctuation en Europe non comme une simple juxtaposition d'un certain nombre de traditions nationales, mais plutôt comme un ensemble de pratiques à mettre en relation dans le cadre d'un fonds culturel commun.

b) Ce colloque propose également une invitation à faire le point sur les études parues dans plusieurs pays concernant le latin et les langues vernaculaires ; nous souhaiterions notamment encourager un transfert de méthodologies : la codicologie, la paléographie et la linguistique de l'écrit françaises et italiennes peuvent fournir des outils méthodologiques féconds pour la médiévistique hispanique. Réciproquement, certaines études espagnoles sur le latin écrit et les scriptae médiévales ibériques pourraient éclairer notre connaissance sur d'autres langues.

c) À notre époque, on ne peut plus vraiment se contenter de travaux de seconde main. Avec les outils numériques dont nous disposons aujourd'hui, on ne peut plus faire l'économie d'analyses fondées sur des corpus et des textes source authentiques, ceux-ci étant le garant d'une recherche scientifiquement validée tant par des critères qualitatifs que quantitatifs. Nous voudrions ainsi encourager la discussion scientifique entre spécialistes qui travaillent sur la ponctuation et la linguistique de corpus.

d) Nous nous proposons aussi d'établir une bibliographie de référence qui puisse devenir utile à de futures recherches. Une bibliographie nécessairement pluridisciplinaire, qui tienne compte des travaux linguistiques, codicologiques, paléographiques, ecdotiques et musicologiques.

Le Comité organisateur,
Susan Baddeley, Fabrice Jejcic, Elena Llamas Pombo, Gabriella Parussa, Darwin Smith.
Informations complémentaires