Vous êtes ici : DYPACFRPublicationsOuvrages

Anne d'Autriche

Infante d'Espagne et reine de France
Sous la direc­tion de Chantal Grell
CEEH - Perrin - CRCV
ISBN : 978-936060-6-0
432 pages
59 €

le 1 octobre 2009

octobre 2009
Anne d’Autriche (1601-1666) eut une existence très remplie. Fille aînée de Philippe III
d’Espagne, la jeune infante participe très tôt à la vie de cour et se trouve très vite impliquée
dans le jeu diplomatique. En effet, le double mariage espagnol (d’Anne d’Autriche avec
Louis XIII, et d’Élisabeth de Bourbon avec le futur Philippe IV), qui scelle l’alliance des deux
grandes monarchies catholiques, est loin de faire l’unanimité en France.

Mariée en 1615, la jeune reine doit faire face, à la cour de France, à toute une série de
déconvenues et de désillusions. Jugée responsable de la virilité chancelante de son époux et
de la longue stérilité du couple royal, compromise dans les complots et conjurations suscités
par le gouvernement de Richelieu, soupçonnée d’intelligence avec l’Espagne et de traîtrise,
Anne est même menacée d’une répudiation déshonorante. Vient le miracle: la maternité
tardive de 1638 et la naissance de Louis Dieudonné, suivie en 1640 par celle d’un second
fils. La succession française est désormais assurée.

Veuve en 1643, Anne d’Autriche, régente, révèle d’incontestables talents politiques.
Soutenant indéfectiblement Mazarin que lui avait légué Louis XIII, elle fait face aux menaces
d’invasion de l’Espagne, ainsi qu’à la Fronde, luttant sans relâche contre toute atteinte
portée au pouvoir royal comme à l’intégrité du royaume. À la paix des Pyrénées (1659),
scellée par un nouveau mariage espagnol, elle remet à son fils, majeur depuis 1651, l’État le
plus puissant d’Europe puis se retire de la scène politique à la mort de Mazarin.

Ce livre n’est pas une nouvelle biographie. Sous la direction de Chantal Grell, professeur à l’Université de Versailles Saint-Quentin, des historiens de notoriété internationale se sont attachés à apporter des éclairages nouveaux sur l’histoire et la personnalité complexes de la reine. Des recherches inédites, un appareil critique très détaillé, des pièces documentaires rares ainsi qu’une iconographie riche et soignée en font un ouvrage de référence pour qui s’intéresse au XVIIe siècle français.
Informations complémentaires
Chantal Grell est professeur des universités en histoire moderne à l'université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines et membre du laboratoire ESR.

Cet ouvrage a reçu le Prix XVIIe siècle en 2010.