Vous êtes ici : DYPACFRActualités

Administrer par l'écrit au Moyen Âge et à l'époque moderne : classer, contrôler, négocier

Retrouvez le programme de ce séminaire qui a pour objectif de mettre en lumière l'évolution des formes et des usages de l'écrit au cours des XIIIe et XIVe siècles et de comprendre ses prolongements par-delà le Moyen Âge, dans un contexte où l'écrit devient de plus en plus foisonnant.

du 11 janvier 2016 au 1 juin 2016

Séances le 11 janvier, le 12 février, le 16 mars et le 1er juin 2016.
Archives nationales - Salle Albâtre
11 rue des Quatre-Fils
75003 Paris
Le séminaire a pour objectif de mettre en lumière l'évolution des formes et des usages de l'écrit au cours des XIIIe et XIVe siècles et de comprendre ses prolongements par-delà le Moyen Âge, dans un contexte où l’écrit devient de plus en plus foisonnant. Prolongeant les journées de recherche organisées par le LAMOP et DYPAC en janvier 2015 sur ce thème au Moyen Âge, il entend examiner sur la longue durée (XIIIe-XVIIIe siècle) la place et le rôle de l’écrit dans les pratiques administratives, comptables et marchandes, en prêtant une attention particulière aux conditions de production, d’utilisation et de réutilisation de l’écrit.

Trois thèmes seront au centre des réflexions. Le premier concerne le classement des écrits produits et leur transformation progressive en documents d’archives. Certaines formes d’organisation sont en effet nécessaires pour faire face à l’augmentation exponentielle des documents et en permettre l’éventuelle réutilisation. Une attention particulière sera également portée sur le contrôle des biens et des hommes par le biais d’écrits qui mettent en scène des structures sociales déjà existantes ; dans le même temps, un tel encadrement n’est pas sans effet sur les biens ainsi gérés et les hommes ainsi gouvernés. Enfin, nous n’oublierons pas que l’administration par l’écrit n’est pas réservée aux autorités et aux institutions qui en émanent : ainsi en va-t-il des pratiques comptables mises en oeuvre dans le monde marchand. La systématisation de telles méthodes à l’échelle des individus est un phénomène de la fin du Moyen Âge qu’il convient d’interroger sur le long terme.

Le séminaire est organisé de manière mutualisée par cinq institutions : les Archives nationales, le Centre Jean-Mabillon (École nationale des chartes), le LAMOP (université Paris I), DYPAC (université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines), et l’IRHT. Il est ouvert aux étudiants de master et de doctorat, ainsi qu’aux chercheurs. Pour cette première année, trois séances sont organisées et complétées par une journée d’étude le 1er juin 2016.


[style3;Programme]
Séance 1 : « Les comptabilités de cours aux époques médiévale et moderne »
lundi 11 janvier 2016, 14h-17h, Archives nationales, salle d’Albâtre
Bruno Laurioux (DYPAC/UVSQ) : « Entre cour et jardin : les comptes alimentaires des maisons royales, princières et seigneuriales entre XIIe et XVe siècle »
Pauline Lemaigre-Gaffier (DYPAC/UVSQ) : « Classer, archiver et engager : les comptes de la Maison du Roi au XVIIIe siècle »

Séance 2 : « Écrit et transmission de l’information » (mutualisé avec le séminaire d’Histoire de Paris de l’IRHT)
vendredi 12 février 2016, 14h-17h, Archives nationales, salle d’Albâtre
Olivier CANTEAUT (CJM/École nationale des chartes), « Quand le roi de France écrit à ses sujets : de quelques difficultés matérielles du gouvernement à distance (fin XIIIe s. - début XIVe s.) »
Anne JOLLY (Institut national du patrimoine), « La production comptable des trésoriers et ingénieurs des Ponts-et-Chaussées au XVIIIe siècle : quel impact sur la détermination de la politique routière monarchique ? »

Séance 3 : « Gérer ses affaires par l’écrit » (Archives nationales, salle d’Albâtre, 14h-17h)
mercredi 16 mars 2016, 14h-17h, Archives nationales, salle d’Albâtre
Mélanie Morestin-Dubois (LAMOP/Université Paris 1), « Les archives privées de Jean Teisseire, marchand du XIVe siècle : une administration de l'écrit, par l'écrit »
Julien Villain (IDHES/Université Paris 1) : « Des instruments de contrôle des flux de crédit : les comptabilités des marchands grossistes et des boutiquiers lorrains au XVIIIe siècle »

Journée d’étude : « Administrer par les archives »
mercredi 1er juin 2016,  9h-17h15, IRHT, Centre Félix Grat
Informations complémentaires