Vous êtes ici : DYPACFRLe laboratoireIngénieurs/Techniciens

Ingénieure d'études

MME Marina Imocrante

Chargée de valorisation scientifique aux Laboratoires DYPAC et CHCSC

Coordonnées

Tél
0139255667
Mail
marina.imocrante@uvsq.fr

Thèmes de recherche

- Les questionnements philosophiques soulevés par les applications des mathématiques aux sciences empiriques

- l’étude de phénomènes de changement conceptuel à l'œuvre au fil de l'histoire des mathématiques (pures et appliquées)

Activités / CV

Marina Imocrante a soutenu sa thèse en philosophie à l’Université Vita-Salute San Raffaele de Milan (Italie) en juillet 2017 (cotutelle de thèse avec l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne ; contrat doctoral de l’Université Vita-Salute de 2013 à 2016 ; titre de la thèse : « Which Epistemology for Applied Mathematics ? From Classical Debates to Structural Accounts »). De 2017 à 2019, elle est chargée d’enseignement à l’Université Paris 1, puis à Sorbonne Université. En 2018, elle s’occupe du secrétariat et de la gestion financière du budget universitaire de l’Institut d’Histoire et Philosophie des Sciences et de Techniques (IHPST – UMR 8590), ainsi que du support aux chercheurs de l’Unité pour le montage de projets et l’organisation d’événements scientifiques. En 2019 elle est post-doc à l’IHPST avec un projet sur le changement conceptuel en mathématiques financé par l’Université Franco Italienne (UFI) en collaboration avec le IUSS Center for Neurocognition, Epistemology and Theoretical Syntax de Pavie. Depuis janvier 2020, Marina Imocrante est chargée de valorisation scientifique aux Laboratoires DYPAC et CHCSC de l’Université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines.

Publications :

- Marina Imocrante, Luca Zanetti, « Why Open Texture ? », Aphex 21, 2020.
- 2016 : « Epistemology, ontology and application in Pincock’s account », dans F. Boccuni, A. Sereni, Objectivity, Realism, and Proof. FilMat Studies in the Philosophy of Mathematics, Boston Studies in the Philosophy and History of Science, Springer.
- 2015 : « Defending Maddy’s mathematical naturalism from Roland’s criticism: the role of mathematical depth », dans G. Lolli et Al., From Logic to Practice: Italian Studies in the Philosophy of Mathematics, Boston Studies in the Philosophy and History of Science, Springer.