Accès direct au contenu

Dans :

Dynamiques patrimoniales et culturelles (DYPAC), laboratoire de l'université de Versailles-Saint-Quentin-en-Yvelines

Imprimer la page
impression pdf

Dynamiques patrimoniales et culturelles (DYPAC) > Actualités

Colloque international « Troie en Europe au Moyen Âge. D'un imaginaire l'autre, d'une langue l'autre »

L’objectif de cet événement est d’explorer la présence et la diffusion de l’histoire de Troie dans les aires linguistiques voisines de la France, et de mesurer l’engouement qu’elle a suscité.

Troie en Europe
À partir de la Chronique du Pseudo Frédégaire (VIIIe siècle), le mythe des origines troyennes irrigue l’occident médiéval. Dans l’aire linguistique romane, Benoît de Sainte Maure « translate » au XIIe siècle les proses latines de Darès et de Dictys dans son Roman de Troie en vers qui rencontre un succès immense, dont témoignent les nombreuses copies et les mises en prose, les adaptations et les réécritures tout au long du Moyen Âge.

L’objet de ce colloque est précisément d’explorer la présence et la diffusion de l’histoire de Troie dans des aires linguistiques voisines (Angleterre, Espagne, Italie, Allemagne, dans les pays du nord de l’Europe), afin de prendre la mesure et de comprendre l’attention que cette matière a pu susciter et les créations diverses auxquelles elle s’est prêtée. Une double approche peut s’envisager : d’un côté une approche comparatiste afin d’établir, ou non, des liens de filiation entre les différentes versions vernaculaires ; de l’autre, une approche globale qui, dans la mouvance de l’Histoire connectée, aide à dépasser les compartimentages linguistiques et étatiques, et à rendre visibles les phénomènes d’interrelation et les interactions multiples par delà les découpages génériques et disciplinaires.

Troy in medieval Europe
From one language to another, frome one culture to another

Beginning with the
Chronicle of Frédégaire (8th century), the myth of the Trojan origin of the European peoples spread all over medieval Europe. In the Old French linguistic area, in the 12th century, Benoît de Sainte-Maure "translated" the latin prose accounts of Darès and Dictys in his verse Roman de Troie, a widely successful poem, as demonstrated by its numerous copies, and by the many prose versions and other adaptations composed throughout the Middle Ages.

This conference will investigate how and why the subject of Troy became immensely popular in neighboring linguistic areas (England, Spain, Italy, Germany and all of Northern Europe) and fostered various literary undertakings. The investigation may follow two courses: a comparative one establishing and/or questioning filiations between vernacular versions, and a more global one highlighting relationships and interplay across disciplinary boundaries and literary genres.


Vidéo de présentation du colloque :




Téléchargement :


> Affiche de l'événement [PDF - 672 Ko]
> Programme de l'événement [PDF - 284 Ko]
> Livret des résumés [PDF - 1 Mo]
> Plans d'accès
[PDF - 1 Mo]

Informations complémentaires :

Organisation :

Catherine Croizy-Naquet, CEMA (EA 173-CERAM)
Anne Rochebouet, DYPAC (EA 2449)
Florence Tanniou, CSLF (EA 1586)

Dernière mise à jour de cette page : 31 mars 2017


Informations pratiques

du mercredi 5 au vendredi 7 avril 2017
Université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines
Auditorium de la BU
45, boulevard Vauban
78280 Guyancourt

Université Paris Nanterre
Salle des Conférences, Bâtiment B
200, avenue de la République
92000 Nanterre

Université Sorbonne Nouvelle-Paris 3
Maison de la Recherche - Salle Athéna
4, rue des Irlandais
75005 Paris

Recherche d'une actualité

Recherche d'une actualité

http://www.uvsq.fr